COLLECTIF DE RÉSISTANCE SANTE - "LA SANTE N'EST PAS UNE MARCHANDISE !!"

DÉFENDONS NOTRE SANTÉ, C'EST NOTRE BIEN LE PLUS CHER !!!!!!!!

http://www.medicamenteurs.org/
http://www.amessi.org/
http://www.amessi.tv/

LES RACINES DU MAL OU LA PUISSANCE DES LOBBYS PHARMACEUTIQUES

HISTOIRE DU MEDICAMENT - LE TRIBUNAL DE BERLIN
(d’après le Dr Rath – MR Publishing – Pays-Bas)

Le docteur Rath, au cours d’une audience publique, formula la mise en accusation devant la Cour Internationale de La Haye à l’encontre des responsables des crimes les plus graves jamais commis dans l’histoire de l’humanité.

Des centaines de millions d’humains continuent à mourir d’infarctus, d’attaques cérébrales et d’autres maladies qui – on le sait de façon certaine – peuvent être évitées et éradiquées. Cet holocauste n’est pas fortuit. Il est prémédité et perpétré systématiquement par les entreprises pharmaceutiques pour augmenter leurs parts du marché mondial des préparations pharmaceutiques qui s’élèvent actuellement à mille milliards de dollars par an. Le cynisme de cette politique tient dans une désinformation structurée qui plonge ses racines jusque dans l’agriculture.

La prévention et l’éradication d’une maladie diminuent, toutes deux, de façon déterminante, la vente des médicaments pour cette maladie. C’est pourquoi les grands groupes pharmaceutiques font systématiquement obstacle à la prévention de la maladie.

Plus de 95% de l’ensemble des préparations et des médicaments actuellement vendus n’ont aucun effet démontré. Le Dr De Brouwer dans plusieurs de ses livres dénonce le même pourcentage1.

Parallèlement, les effets secondaires graves, connus, de ces mêmes préparations sont devenus la quatrième cause de décès dans les pays industrialisés.

Les grands groupes pharmaceutiques encouragent sciemment l’apparition de nouvelles maladies pour promouvoir leurs marchés. Pour commettre ces crimes, les laboratoires ont recours à un réseau d’exécutants et de complices dans les milieux scientifiques, médicaux, médiatiques et politiques.

Durant l’ensemble du XX ème siècle l’industrie pharmaceutique a été méthodiquement développée et organisée dans le but de contrôler le système de santé de nombreux pays. Pour ce faire, elle a remplacé les remèdes naturels, non brevetables par des préparations pharmaceutiques de synthèse brevetables et donc lucratives. Les fondateurs de cette industrie étaient des affairistes sans scrupule qui, dès la naissance de cette dernière, considérèrent le corps humain et les maladies comme un marché à s’approprier.

Les gouvernements, les économies et les organismes sociaux de tous les pays industrialisés sont devenus les otages des grands groupes pharmaceutiques suite à des pratiques monstrueuses et criminelles.