Groupe de manifestation d'opposition au gouvernement - OFFICIEL

On nous demande souvent, pourquoi ce groupe et de quelle obédience est-il ?
Alors pour essayer d’être clairs, voici un peu quelques unes des idées que nous reprenons et les préoccupations que nous avons quant au devenir de la France… nous espérons ne pas en avoir oubliées, et nous comptons sur vous pour venir nous en souffler de nouvelles ;-)
Nous refusons la résignation, nous refusons de subir et nous voulons vivre dans une société de justice et en sécurité, nous voulons que soient réaffirmées les valeurs républicaines et que nos origines soient valorisées et non niées.
Que les lois françaises soient les mêmes pour tous ceux qui vivent en France et qu’elles s’imposent comme une évidence : « la France tu l’aimes ou tu la quittes ! »

JUSTICE
Nous souhaitons une grande fermeté contre la délinquance, celle des mineurs en particulier, et sommes contre le sentiment d’impunité.
Que toutes les peines soient réellement sanctionnées et exécutées. Que les peines planchers pour les récidivistes soient restaurées et que les victimes soient mieux protégées et entendues.
Nous sommes contre les réductions de peines automatiques ainsi que les aménagements automatiques pour les peines de moins de deux ans et contre la libération conditionnelle tant que les deux tiers de la peine ne sont pas purgés.
Il n’y a pas assez de places en prisons, construisons en !
SECURITE
Nous pensons qu’il faudrait accroître la présence des forces de l’ordre sur le terrain en généralisant les patrouilles, renforçant l’investigation et la lutte contre tous les phénomènes de délinquance, des petites infractions au grand banditisme.
Pour améliorer l’efficacité et la visibilité des forces de sécurité, alléger les procédures administratives comme la garde à vue, en développant de nouvelles technologies plus efficaces et en faisant un usage régulier des forces mobiles. Il ne doit pas y avoir en France de zones de non droit où les délinquants sèment la terreur et font régner leurs règles.
Accélérer et intensifier la lutte contre le terrorisme et les réseaux islamistes sur notre territoire.
IMMIGRATION
Nous sommes pour une gestion rigoureuse de l’immigration, 0% étrangers en plus sur le territoire Français en période de crise, et pour le combat de l’immigration illégale, pour la lutte contre le communautarisme, que ceux qui vivent sur notre territoire comprennent qu’ils ont des droits et des devoirs, et qu’il faut rendre à la France ce qu’elle donne.
Nous pensons qu’il faudrait consolider et contrôler les frontières de l’espace Schengen et clairement en définir ses frontières.
Nous sommes bien entendu opposés à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne.
En ce qui concerne les fonds étrangers visant à la construction et à l’entretien de lieux de culte, afin qu’ils ne servent pas à financer autre chose de plus occulte, qu’ils transitent obligatoirement par une fondation nationale propre à chaque culte afin que les fonds soient bien attribués à leur objet d’origine.
SOCIETE
Nous refusons l’austérité qui vise uniquement les travailleurs et les retraités
Nous voulons affirmer et imposer les valeurs judéo-chrétiennes de la France, à savoir :
Préserver les jours féries, pas de jours fériés de traditions chrétiennes supprimés en échange de jours fériés pour les fêtes d’autres religions
Que liberté, égalité, fraternité, mais aussi la laïcité, la sécurité et l’ensemble de notre patrimoine culturel comme nos églises, nos cimetières, nos écoles, nos us et coutumes … soient respectés voire adoptés.
Que l’on ne nous impose pas le hallal, ni les prières dans les rues, ni le port de la burqa, ni le voile, … que la femme en général soit respectée et libre sur le sol français.
Que le racisme anti-blanc soit pris en compte, et qu’il n’y ait pas de réactions systématiques « pros arabo-musulmano-islamiques » par les associations qui bénéficient de subventions de l’Etat, donc de nos impôts !
DETTE
Nous ne voulons pas laisser à la charge de nos enfants le remboursement de nos dettes.
TRAVAIL
Nous voulons vivre dans une société ou la valeur « travail » a toute sa place.
Que soit maintenu le régime d’exonération fiscale et de charges sociales sur les heures supplémentaires, et qu’il n’y ait pas de discriminations et des inégalités entre les hommes et les femmes.
Nous sommes contre la différence importante entre les revenus du travail et les revenus de l’assistance et bien sûr nous sommes pour favoriser les revenus du travail par rapport aux revenus de l’assistance,
Nous sommes pour l’allègement du coût du travail, pour une baisse conséquente des charges salariales et patronales, et pour le fait de devoir préserver notre industrie et notre agriculture.
SOCIAL
Nous sommes pour que les allocations familiales et l’assurance maladie soient financées par la fiscalité générale et non, comme aujourd’hui, par les cotisations sociales sur le travail.
Que les manquements manifestes et répétés de l’autorité parentale sur des enfants mineurs soient sanctionnés pour les familles qui ne joueraient pas leur rôle contre l’absentéisme scolaire, alors que les enfants trainent dans les rues aux prises avec la délinquance.
Nous refusons que la solidarité nationale s’applique pour celui qui refuse de travailler alors qu’il en a la capacité et parce qu’il peut gagner davantage au RSA
ENERGIE
Nous voulons une énergie sûre et à coût réduit.
SANTE
Que l’aide médicale d’État (AME) pour les étrangers en situation irrégulière soit mieux contrôlée et recentrée sur les situations d’urgence sanitaire ou sur les risques épidémiques.
Nous sommes pour la mise en place d’une carte sociale sécurisée, pour limiter les fraudes. Nous souhaitons que la protection sociale soit fondée sur les droits et les devoirs de chacun, et que l’on passe d’une logique d’assistance à une logique de responsabilité.
Il n’est pas normal qu’une personne retraitée ne puisse pas se soigner alors qu’un étranger à tous les droits.
FISCALITE
Nous voulons pouvoir transmettre le patrimoine acquis pendant toute une vie à nos héritiers sans que l’Etat vienne au passage en ponctionner même une infime partie
LOGEMENT
Nous sommes pour le droit au logement et qu’il y ait une transparence totale dans l’attribution des logements sociaux, et pas de hauts revenus ou de passe-droits qui puissent en bénéficier.
NATIONALITE
Nous voulons renforcer le sentiment d’appartenance et favoriser l’engagement d’être français.
Nous sommes contre le droit du sol et voulons lier nationalité et volonté d’être français. Une personne née en France de parents étrangers qui souhaite acquérir la nationalité française devra, entre 16 et 18 ans, en faire la demande.
Mettre fin au principe de la double nationalité.
Nous sommes contre le vote des étrangers !
JEUNES & SCOLARITE
Nous sommes pour le contrat unique d’insertion pour les titulaires du RSA, pour la formation professionnelle.
Pour le développement et l’accompagnement personnalisé des élèves et la revalorisation du métier d’enseignant, il n’est pas normal que les élèves prennent le dessus, violentent ou insultent les enseignants, il faut que le respect s’instaure.
PERSONNES AGEES
Nous voulons augmenter les retraites, qu’elles ne soient versées que si l’on est français, que l’on a travaillé et cotisé en France… et supprimer les retraites et les aides pour tout étranger résidant ou rentrant en France sans avoir cotisé 10 ans au régime fiscal français et à la caisse des retraites française.
Nous voulons offrir des conditions de bien-vivre aux Français qui prennent de l’âge, prévenir l’isolement et la perte d’autonomie.
FRAUDE
Nous aimerions une lutte plus efficacement contre la fraude, l’assistanat. Que les Français qui travaillent aient un revenu plus important que ceux qui bénéficient des minimas sociaux.
Que soient supprimés les versements de pensions incompatibles en facilitant les contrôles et les rapprochements de données avec l’administration fiscale et Pôle emploi.
Nous sommes pour un fichier national des fraudeurs sociaux et fiscaux, pour lutter contre la récidive et que soient aggravées progressivement les sanctions.
ARMEE
Nous sommes pour le retour vers un service civique universel et obligatoire pour tous les jeunes Français, on y apprend le respect, la discipline, l’ordre, le courage, l’obéissance, la rigueur…
Nous voulons la garantie de la protection des Français et sommes pour l’influence de la France grâce à la Défense nationale, et pas pour une diminution importante du budget de la défense en cette période trouble.
« Nous souhaitons également que l’Union européenne n’ait plus un a priori citoyenneté, du civisme et de l’esprit de défense. En renforçant la commémoration du 11 Novembre, comme Journée nationale de la mémoire et du souvenir pour tous les « morts pour la France ». En donnant plus de place à la reconnaissance de l’engagement militaire, notamment en faisant inscrire systématiquement sur les monuments aux morts des communes les noms des soldats morts en opération »