CA DOIT CESSER,la solution pour sortir les enfants de la rue

des idées de créations d'emploi! a cet âge j'en doute qu'il trouve! En plus quand un jeune vient les voir avec des idées révolutionnaires, il disent qui c'est un enfant, il ne connait rien! ben voilà!
c'est à la base Monsieur!qu'il faut tuer le problème, comment déjà a orienter les futurs demandeurs vers des secteurs d'emploi non saturé, je parle des lycéens!
Au Sénégal on ne sait pas orienter réellement les jeunes, quelqu'un vient vous voir avec une envie de faire un métier et on pense que l'orienter c'est lui dire voila le chemin qu'il faut emprunter pour devenir ce que tu veux demain sans même lui dire que tu risque d'être au chômage si tu choisis ce métier là! ben NON!
il faut changer de stratégie, nouer des partenariat avec ces structures qui orientent les jeunes vers ces écoles créatrices de chômeurs, les sensibiliser sur la question.
car il faut oser le dire, il y a un business derrière ,les écoles privées de Dakar font des deals avec certaines structures d'orientation afin de grossir leur clientèle et sans s'en rendre compte,ces gens la détruise le pays!
En Afrique on parle d'agriculture et de l'énergie mais combien d'écoles d'agriculture ou en énergie, on a au Sénégal???toujours a former des juristes , des économistes, ce qu'on a en masse....
eh ben la solution est simple pour un meilleur avenir ,faites des pronostiques et cibler les métiers porteurs et orienter les jeunes dès à présent, ce qui sont encore au lycée vers ceux-ci et on sera sur que dans 30 ans le taux de chômage pourra baisser considérablement. Pour ce qui concerne les chômeurs d'aujourd'hui, il est important de mettre des mécanismes de créations d'emploi sur pieds et encourager l'auto emploi! et je pense que c'est ce qui est entrain d'être fait avec le projet BAD! rappelez vous qu'on ne vous a pas élu pour venir nous dire que vous ne pouvez pas régler nos problèmes mais plutôt pour nous voila les solutions qu'on propose a ce type de problèmes. http://www.seneweb.com/…/moustapha-niasse-persiste-dans-son…